Un jeune cygne avale un hameçon. Sauvé par notre association, il recouvre la liberté

Les grandes vacances touchent à leur fin. Au camping de Blonville-sur-Mer (14), les vacanciers toujours présents, se promènent régulièrement dans le camping à deux pas de la plage et des maisons. Après plusieurs jours d’observation, plusieurs personnes remarquent que la santé d’un cygne décline. Le jeune cygne semble en danger. Après avoir reçu plusieurs appels au Centre de Soins concernant ce bébé, nous décidons de venir en secours à ce malheureux palmipède.

Gérard Bertan dans le marais

Gérard Bertan dans le marais

Arrivés sur les lieux, Alexandre (soigneur animalier), Richard (bénévole) et moi-même partons à la recherche de l’infortuné bébé blessé. Après une heure de recherche dans les marais, une femme nous prévient de sa présence au sein d’un groupe de plusieurs individus : trois jeunes et leurs parents. Après observation, nous repérons enfin notre blessé qui présente une grosseur au cou qui, manifestement, le dérange énormément pour respirer.

Nous décidons donc d’attraper l’animal dans le marais. Nous obligeons la famille à prendre un bras d’eau pour tenter une capture. Cette opération est délicate ; il faut entrer dans l’eau. Pour l’anecdote, je me retrouve coincé jusqu’aux genoux dans la vase. Je donne ensuite le cygne à Alexandre et Richard. Ces derniers sont obligés de me tirer pour que je puisse sortir !

Gérard Bertran et le cygne blessé

Gérard Bertran et le cygne blessé

Revenu les pieds sur terre, nous procédons, en présence des riverains, à l’examen du cygne. La population impliquée dans ce sauvegarde s’inquiète et veut savoir si le cygne a des chances de survie. L’animal présente donc une inflammation au niveau du cou. Sur place, il est impossible pour nous d’en savoir plus. Nous devons faire un examen plus approfondi au sein de notre Centre de Soins. De retour à notre infirmerie, nous constatons que, sans radio, nous n’arriverons pas à savoir d’où provient cette grosseur et surtout ce qu’il y a dedans. Nous décidons d’aller chez notre vétérinaire afin d’en savoir plus.

Notre vétérinaire pratique aussitôt une radio. Celle-ci montre que notre cygne a avalé un hameçon et qu’il est resté coincé. Après concertation, nous décidons l’opération… Seule solution pour lui donner une chance d’être sauvé. Une anesthésie complète est alors pratiquée. 1h30 plus tard, l’opération est enfin terminée et s’est très bien passée. L’hameçon enlevé ainsi qu’une grosse pelote de végétaux bloquée. Cette pelote de végétaux a provoqué la grosseur, empêchant l’animal de respirer et de manger.

Opération du cygne par le vétérinaire

Opération du cygne par le vétérinaire

Le cygne recousu, nous rentrons au Centre de soins. Notre ami intègre l’infirmerie pour être en observation et pour les soins nécessaires à son rétablissement (piqure antibiotique, anti- inflammatoire et surveillance de la plaie). Pour le nourrir, il est sondé à chaque repas pendant quelques jours pour éviter une infection.

Le cygne recousu par le vétérinaire

Le cygne recousu par le vétérinaire

Près de 10 jours après l’opération, la plaie est propre et bien cicatrisée. C’est le moment de retirer les fils extérieurs, ceux internes étant résorbables. Je lui retire ses fils et nous le gardons une semaine de plus. Cette observation est nécessaire pour s’assurer qu’aucune infection ne se déclare et pouvoir s’assurer que la cicatrisation est totale.

Gérard Bertran prend le relais des soins au cygne

Gérard Bertran prend le relais des soins au cygne

Trois semaines se sont écoulées depuis notre rencontre avec notre infortuné, il est temps de mettre notre jeune ami à l’extérieur en volière de rééducation. L’oiseau se comporte très bien, il mange et boit sans difficulté. Le jour de la remise en liberté approche ! Après un mois et demi de soins, de rééducation et d’observation, le moment de la remise en liberté est arrivé.

Gérard Bertran accompagné d'Alexandre, notre soigneur animalier

Gérard Bertran accompagné d’Alexandre, notre soigneur animalier

Nous prenons contact avec des personnes présentes lors du sauvetage afin de relâcher l’oiseau ensemble. Notre jeune ami retrouve son marais et sa famille. Un grand moment d’émotions pour tous et une immense récompense pour nous ! Voir cet oiseau libre nous prouve que nos efforts n’ont pas été vains.

Le cygne retrouve son marais

Le cygne retrouve son marais

Coût des soins pour le sauvetage de ce cygne : 500 €. Pour aider notre association, rendez-vous sur notre site Internet.

Publicités

Commentez cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s